loader image
La Régie autonome des transports parisiens est un établissement public à caractère industriel et commercial de l’État assurant l’exploitation d’une partie des transports en commun de Paris et de sa banlieue banlieue
USE CASE

RAM : Relais Assistantes Maternelle

« Une belle expérience professionnelle. »

1. Problématique

Le Relais Assistantes Maternelles, est un service totalement gratuit qui est proposé aux parents employeurs et aux assistantes maternelles. À l’occasion des 30 ans du réseau des RAM (relais assistantes maternelles), la CAF du Val-de-Marne souhaita créer un film rétrospectif de 5 à 8 minutes en faisant participer responsables de RAM, assistantes maternelles et parents. La RAM nous a ainsi contacté avec le cahier des charges suivant :

  • Réaliser un film rétrospectif de 5 à 8 minutes.
  • Organiser un tournage dans 2 à 3 lieux différents avec un ou une journaliste dont la voit serait entendue dans la vidéo et servira de fil conducteur au film.
  • Prévoir une incrustation éventuelle de photos d’archives fournies par les responsables des RAM.
  • Diffuser le film pour l’événement des 30 ans du réseau RAM le 21 avril.

La Régie autonome des transports parisiens est un établissement public à caractère industriel et commercial de l’État assurant l’exploitation d’une partie des transports en commun de Paris et de sa banlieue banlieue

2. Solution

La vidéo rétrospective des 30 ans de la RAM nécessitait des compétences techniques et éditoriales multiples. Afin de séduire et convaincre votre public cible, pertinence du contenu et qualité́ de la réalisation sont nécessaires.

Nous souhaitions certes réaliser un film à l’esthétique travaillée mais également peaufiner son contenu. Pour cela, nous portions notre attention sur ceux qui, de par leur travail, assurent le fonctionnement quotidien de la RAM depuis 30 ans. Il s’agissait de leur donner la parole. Le film serait commenté par une voix qui servirait de fil conducteur à la trame journalistique.

Faire un film rétrospectif implique une organisation avec toutes les parties prenantes. Dans ce contexte, un comité éditorial est un élément clé pour la réussite de votre projet. Ce comité́ a été composé de notre JRI (journaliste reporter d’images), de leur chargé de communication ainsi que d’autres décideurs. Nous leur avons donc proposé l’immersion de notre JRI pendant deux demi-journées au cœur de deux de leurs sites. Cette première prise de contact servit à explorer les différents sujets à aborder et à obtenir des informations sur les protagonistes potentiels.

Par la suite, nous avons mis en place un atelier appelé « creativeshop ». Cet atelier, qui s’est déroulé sur une demi-journée, a permis de favoriser la co-création et le développement du film que nous devions réaliser. Il était aussi l’occasion de définir un planning et de présenter nos premières réflexions. Tout cela garantit ainsi la qualité́ de notre livrable, tout en étant en parfaite adéquation avec les attentes.

Cet atelier fut co-animé par notre JRI (en charge de la partie journalistique) et de notre content manager (en charge de la forme globale de la vidéo). Les thématiques sur lesquelles il est pertinent de travailler ont été validées lors de cette rencontre.

L’enjeu de la prise de parole pour une vidéo institutionnelle peut être élevé́, surtout si elle a vocation à rester en ligne ou à être diffusée en interne. Elle laisse une trace durable. L’image de vos collaborateurs doit donc être soignée et correspondre à l’angle d’attaque du film.

Afin de bien les préparer à passer devant la caméra, les intervenants ont bénéficié d’un coaching à la prise de parole le jour du tournage. Cela les aida à être plus à l’aise et favorisa une meilleure fluidité́ et maîtrise de l’interview.

Place ensuite aux tournages, qui eurent lieu au sein des différents sites de la RAM. Interviews et plans de coupe (images qui habilleront la vidéo) furent tournés dans leurs locaux. Cette configuration permet en général une moyenne de 5 interviews.

Le montage pris la forme d’un reportage, avec une voix-off et une trame journalistique. Il est la suite logique du travail réalisé́ en amont avec le comité́ éditorial. Ce film fut également composé d’un habillage graphique en motion design, qui permet la mise en avant d’informations pertinentes, et accompagne la réflexion.

Si des informations clés (chiffres ou mots-clés) devaient apparaître durant la vidéo, elles furent animées en surimpression, à côté de l’intervenant, ou bien en plein écran. Les possibilités étaient multiples et ont été déterminées en fonction des éléments fournis.

Notre ambition était de réussir à trouver le parfait équilibre pour une vidéo institutionnelle ludique et rythmée qui créerait une proximité́ avec les cibles de la RAM.

Pour faciliter et optimiser les échanges, nous leur avons proposé d’utiliser notre plateforme collaborative. Un outil d’édition qui collaboratif de vidéo que nous utilisons depuis plusieurs années. Elle permet au client de commenter et valider la vidéo directement en ligne lors de la phase de post-production. De ce fait, la collaboration fut permanente, et ce, jusqu’à la fin.

3. Résultat

Comment avez-vous perçu l'accompagnement de filmcorporate pour un tel événement ?

  • Un accompagnement adapté, souple et professionnel, à l'écoute de nos besoins en tant qu'institutionnel mais également en tant que personnes. Cela, pour nous amener vers un résultat plus que satisfaisant.
Quelles ont été les réactions des différentes directions face au rendu ?
  • Elles ont été très positives et ravies par la qualité du rendu final.
Comment s'est finalement passée la diffusion de la vidéo ?
  • La vidéo a été présentée lors d'une réunion de réseau en direction des animatrices de RAM du Val de Marne.
Merci à Ruth-Delphine pour son retour d'expérience !

La Régie autonome des transports parisiens est un établissement public à caractère industriel et commercial de l’État assurant l’exploitation d’une partie des transports en commun de Paris et de sa banlieue banlieue

Vous souhaitez discuter d’un projet avec nous ?