loader image

Lundi Rezo : Veille & Actualité Social Media #51

J-11 avant Noël, et exceptionnellement ce jour-là, on aura le droit de sortir célébrer. As-tu fait ta lettre au père Noël ? As-tu été sage ? J’ai entendu dire que le bonhomme rouge aimait les lettres que l’on s’échangeait, et qu’il les recommandait en cadeaux.

Bienvenue à ton rendez-vous hebdomadaire LUNDI REZO 😉

Au programme cette semaine, Facebook inculpé, TikTok sauvé, et OnlyFans qui cartonne !

Facebook inculpé pour abus de position dominante

 

Après Instagram et Youtube, c’est Snapchat qui suit la tendance en lançant une fonctionnalité très similaire à TikTok : Spotlight.

Facebook inculpé pour abus de position dominante

Image : Pixabay


Les États-Unis ont finalement ouvert un procès à l’encontre de Facebook. Ce mercredi 11 décembre, c’est Letitia James, la procureure générale de l’État de New York, qui a annoncé son inculpation pour abus de position dominante. Le sujet est notamment centré sur les rachats d’Instagram et WhatsApp, comme j’ai pu t’en parler les semaines précédentes.

Letitia James déclare : « Facebook a utilisé son pouvoir monopolistique pour écraser ses petits rivaux et étouffer la concurrence, tout cela au détriment des utilisateurs quotidiens. Au lieu d’améliorer son propre produit, Facebook a profité des consommateurs et a gagné des milliards de dollars en convertissant leurs données personnelles en vache à lait ».

« Vache à lait » donc. Cette inculpation fait suite à l’enquête qui pèse depuis quelques temps maintenant visant les GAFA. Tous les PDG de ces entreprises ont dû répondre aux questions du Congrès, dirigé par David Cicilline. Le touché-coulé de Facebook eu lieu lors d’une question posée à Mark par rapport aux motivations ayant menées au rachat d’Instagram. Pendant sa tentative de justification, il l’a qualifié de « concurrent ». Ce à quoi on lui a répondu : « […] plutôt que de lui faire concurrence, Facebook l’a acheté. C’est exactement pour empêcher ce type d’acquisition anti-concurrentielle que les lois antitrust ont été conçues ».

Suite à cela, 48 états ont exprimé leur volonté de s’engager dans cette affaire (sur 50 états, le ratio est plutôt grand).


Facebook inculpé pour abus de position dominante


La FTC (Federal Trade Commission) recommande dans sa plainte de scinder Facebook d’Instagram et de Whatsapp. Facebook a tweeté (oui) être « en train d’examiner les plaintes et aurons bientôt plus de détails à ce sujet. Des années après que la FTC ait autorisé nos acquisitions, le gouvernement veut maintenant procéder à un réexamen sans tenir compte de l’impact que ce dernier pourrait avoir (…) ».

L’aventure dramatique des rezo socio continue ! À suivre 😉

Source : Siècle Digital

 


OnlyFans : 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires cette année


La plateforme OnlyFans cartonne cette année, celle qui se présente comme un « service en ligne d’hébergement de contenus photo et vidéo accessibles uniquement sur abonnement ». Le principe est très simple, des créateurs qui publient du contenu sur un profil privé, et des abonnés qui paient des mensualités pour y accéder.

OnlyFans : 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires cette année

Rendu célèbre par son contenu dénudé et très tendancieux, la plateforme a su se démocratiser. De nombreuses actions promotionnelles ont aidé à cela. Beyoncé mentionne OnlyFans dans son remix de « Savage » (à plus de 58 millions d’écoutes), Cardi B l’utilise pour y publier des contenus exclusifs tirés du clip « Wap », et plus encore. Il s’agit là d’une manière simple de soutenir, d’aider un artiste apprécié. Cela, peu importe son domaine artistique.

Ainsi, influenceurs comme acteurs ont su profiter de la plateforme et ont pu faire grandir la notoriété de la marque.

La gestion d’un compte OnlyFans s’avère rapporter beaucoup d’argent. Tim Stokely, le créateur, déclare de 200 millions de dollars sont reversés aux différents créateurs chaque mois. Par ailleurs, sur les 2 milliards de dollars générés en 2020, la plateforme garde 20% de cette somme, soit 400 millions de dollars de recettes.

Si je me crée un OnlyFans, tu t’abonnes ?

Source : Siècle Digital



Partager ses Tweets directement sur Snapchat et Instagram


Le 10 décembre dernier, une nouvelle fonctionnalité de partage a été annoncée par Twitter. Ce dernier consiste à partager un tweet en dehors du réseau social, vers Snapchat et (bientôt) Instagram. Tu as sans doute déjà pu le voir, lorsqu’un tweet devient viral, il est souvent relayé au travers d’une capture d’écran.

Partager ses Tweets directement sur Snapchat et Instagram


Une pratique donc très ingénieuse de la part de l’oiseau bleu, puisque cela permet de rediriger le trafic du réseau partageur vers sa propre plateforme.

Pour partager un tweet sur Snapchat, il te suffit d’appuyer sur l’icône de partage du tweet, et de sélectionner le fantôme, tout simplement. Il en sera probablement de même lorsque l’intégration d’Instagram, encore en phase de test, sera achevée.


Partager ses Tweets directement sur Snapchat et Instagram


Le partage de Tweets ne se fait donc pour l’instant qu’en story. Le FC Twitter pourra peut-être signer une trève avec le FC Snapchat avec ça 😉

Source : Blog du Modérateur



Le PETIT + : On empêche Trump d’interdire TikTok


On empêche Trump d’interdire TikTok

Image : Kon Karampelas / Unspash


Dans les épisodes précédents : TikTok va être interdit aux États-Unis, Trump accorde un délai supplémentaire à TikTok. Aujourd’hui, un juge fédéral vient d’accorder une injonction empêchant le Département du Commerce d’interdire les transactions avec l’application chinoise, et donc de la bannir du sol américain.

C’est le juge Carl Nichols qui vient à nouveau d’empêcher les autorités d’interdire les pourparlers entre TikTok et les entreprises américaines. Le gouvernement aurait « probablement dépassé les limites expresses de l’IEEPA ». C’est sans surprise que l’application s’est réjoui de la nouvelle : « Nous sommes heureux que le tribunal nous ait donné raison et ait accordé une injonction préliminaire contre toutes les interdictions du décret. Nous sommes déterminés à continuer de faire de TikTok le foyer sur lequel 100 millions d’Américains, y compris des familles et des petites entreprises, comptent pour s’exprimer, se connecter, gagner leur vie et connaître la joie ».

Désormais, rien n’oblige TikTok à se faire racheter par Oracle, à voir ce qu’il adviendra par la suite !

Je te laisse ici, bonne semaine couvre toi bien, et à lundi 😉

Source : Developpez

Un prix peut en cacher un autre